Entreprendre : 5 clés pour réussir

16/5/2022
Dossiers +
(Photo kues1/freepik.com)

Vous rêvez d'entreprendre? Nous avons demandé à 5 entrepreneurs confirmés de nous donner, chacun, leur meilleur conseil aux starters. Prenez une grande inspiration!

1. "Remettez-vous en question"

Nicolas DARDENNE (Cofondateur de Lieutenant Guillaume et Managing Partner de D-Network):

"Quand on est entrepreneur, il faut constamment se remettre en question. Comprendre ce qu'on a bien fait, ce qu'on a mal fait, pour ne plus commettre les mêmes erreurs. Il faut aussi admettre qu'on ne sait pas tout, qu'on n'a pas toujours raison, donc se faire conseiller par d'autres: un œil extérieur peut vous aider. Personnellement, je participe à un groupe de CEO qui m'apporte des échanges très intéressants."

2. "Osez y aller!"

Emna EVERARD (Fondatrice de Kazidomi):

"Je pose souvent cette question à ceux qui ont le projet d'entreprendre: 'Au pire, qu'est-ce qui peut arriver?' Penser au pire vous soulage, parce qu'on se rend compte que ce n'est pas si catastrophique. Si votre projet ne fonctionne pas, vous pourrez toujours chercher un job ou vous lancer dans autre chose. N'ayez pas peur de l'échec. J'ai moi-même fait pas mal d'erreurs qui m'ont permis de m'améliorer. J'ajouterais aussi qu'il faut avoir de l'ambition, c'est-à-dire ne pas y aller à moitié, mais à fond!"

3. "Confrontez vos idées"

Nicolas STEISEL (Cofondateur d'Exki, fondateur de NST Actispace):

"Trop de gens pensent avoir inventé l'eau chaude. Confrontez vos idées. Faites-vous challenger sur la stratégie, sur l'engagement, sur les éléments différenciateurs, sur la rentabilité... Vos interlocuteurs seront critiques ; il faudra faire le tri et dépasser certaines objections. Pour trouver cet équilibre, il faut multiplier les rencontres et les angles. Vous allez identifier un catalogue de freins ; les interviews suivantes serviront à y travailler pour les faire sauter. C'est un parcours de co-création."

4. "Ne réflechissez pas trop…"

Xavier CORMAN (Cofondateur d'Edebex, fondateur de My-Stand.com, CFO de Tafsquare):

"Il faut être un peu instinctif pour entreprendre. Il faut une part d'inconscience parce que, si on essaie de mesurer tous les risques dans un tableau excel, on ne se lance jamais. Et il faut un petit grain de folie quand même, surtout dans un monde où la prise de risque est assez mal perçue. S'il y a un manque d'entrepreneurs en Belgique, je pense que c'est lié à cette aversion au risque. C'est dommage, parce que c'est excitant d'entreprendre!"

5. "Testez, testez, testez!"

Edouard CAMBIER (CEO de Seed Factory, président de la Belgian Workspace Association):

"En début de carrière, faites toutes les bêtises imaginables. Faites beaucoup d'expériences dans différents domaines. Testez tout, et testez à l'extrême : les plateformes, les voyages à l'étranger, les visioconférences… Explorez tous ces outils dans leurs dernières limites ; ça vous aidera formidablement plus tard, quand vous pourrez dire: 'J'ai tenté ceci, ça a marché' ou 'ça n'a pas marché'."

Dans notre dossier "Esprit d'Entreprise":

Edito : Quel entrepreneur êtes-vous?

Paroles d'entrepreneurs : Geoffroy Josquin et Jonas Benazzi

Tout le monde peut entreprendre: entretien avec Bart Derre (HoGent)

De plus en plus d'étudiants-entrepreneurs

Vrai ou faux? 7 idées reçues sur l’entreprenariat

Ne ratez pas une chance d'apprendre.
Chaque mois, découvrez de nouveaux articles, rencontrez de nouveaux experts et faites évoluer votre vision du futur.
Je m'inscris