"Une équipe, c'est un peu comme un organe composé de cellules"

10/5/2022
RH & Carrière
Photo : Sun Face Mosaic by Keith Hall/Flickr

Deux ans après l'irruption du covid-19, le monde du travail apparaît chamboulé : tant bien que mal, le retour au bureau doit s'accorder aux nouvelles habitudes de télétravail ou de travail hybride. Comment redynamiser les équipes ? Le concept des "équipes holarchiques" pourrait y aider.

"Je rencontre beaucoup de managers qui se posent la même question : qu'est-ce que je dois faire ?", témoigne Lionel Barets (Convidencia), conseiller en management. "Il y a beaucoup de contraintes et d'enjeux qui se mélangent, après deux ans particulièrement difficiles de distance sociale, mais aussi avec la standardisation du télétravail. Les cultures d'entreprise évoluent, les habitudes changent, donc il faut s'adapter ; mais en même temps, il faut que les équipes redeviennent performantes."

Pour accompagner les entreprises dans ces circonstances, Lionel Barets utilise le concept des "équipes holarchiques". Le terme "holon", emprunté au philosophe Arthur Koestler, désigne quelque chose qui est à la fois un tout et une partie : par exemple une cellule qui, associée à d'autres cellules, forme un organe ; les organes forment un corps humain ; les humains s'assemblent en communautés, etc. Chaque niveau fonctionne de manière autonome, mais permet de construire le niveau supérieur dans un système dit "holarchique". Transposé au monde de l'entreprise, on peut voir un holon dans chacun des collaborateurs qui constituent une équipe, laquelle est elle-même un élément de l'organisation.

"Mais au même titre qu’un amas de cellules ne fait pas forcément un organe, un groupe de personnes ne forme pas nécessairement une équipe."

Poursuivant l'analogie philosophique, Lionel Barets explique que les équipes holarchiques fonctionnent selon quatre principes : autonomie, communion, engagement et pertinence. Le rôle du manager est donc de créer les conditions nécessaires à leur déploiement. "L'autonomie d'abord : que puis-je faire pour aider mes collaborateurs à occuper pleinement leurs espaces de responsabilité ? En développant leurs compétences, en leur donnant des moyens, en assurant de la compréhension… Communion ensuite : comment augmenter la collaboration ? En améliorant les compétences en communication, l'écoute, le feedback… Néanmoins, l'autonomie et la communion ne suffisent pas ; il faut que les collaborateurs se sentent engagés dans quelque chose de plus grand : est-ce que le projet commun est suffisamment clair et inspirant ? La pertinence, enfin : même avec des collaborateurs engagés, on n'a pas forcément une équipe performante. Pour cela, ils ont besoin de sentir qu'ils sont plus efficaces ensemble que séparément. Est-ce qu'on a les bonnes personnes dans les bons rôles, est-ce que nos réunions sont efficaces ? Etc."

"Chaque entreprise, dans le contexte qui lui est propre, peut se poser ces quatre questions. Tout ce que l'on met en place pour aider les gens à mieux s'adapter les uns aux autres, à interagir, nourrir le lien, crée les conditions pour que l'équipe réémerge."

Info : Convidencia


Ne ratez pas une chance d'apprendre.
Chaque mois, découvrez de nouveaux articles, rencontrez de nouveaux experts et faites évoluer votre vision du futur.
Je m'inscris